Loading...
Accueil / Actualités / +SainteGeMade+ : des poèmes de nos élèves

+SainteGeMade+ : des poèmes de nos élèves

COURAGE, selon Paul Eluard

Les élèves de Mme FRANC se sont exercés, avec délicatesse et brillance au thème du Courage, selon Paul Eluard. BRAVO à eux que nous partageons ici, à tous !

« COURAGE » / Etienne, élève de 3ème

Du jour au lendemain Asnières est presque vide,
Il est bien loin le temps des klaxons des voitures.
Tous en confinement et de contacts avides,
Le soleil au dehors a l’effet d’une torture.

Tout le monde chez soi fasciné par l’écran,
Les usines s’essoufflent et l’air redevient pur.
Ecoutez les oiseaux, écoutez bien leurs chants,
Quand l’Homme est silencieux, revient Dame Nature !

Courage, regarde au loin, où luit la lumière.
On nous dit que demain, on pourra être fiers.
Nous l’avons combattu, mais avons nous gagné ?
Car à la deuxième vague saurons-nous résister ?

« COURAGE » / Emilie, élève de 3ème

Cela fait bientôt deux mois et demi
Que Paris est privée de toute vie
Partout, la nature reprend ses droits
Canards et biches s’en donnent à coeur joie

Cet ennemi masqué sévit toujours
Et malgré tout nous suit de jour en jour
La seule solution pour l’arrêter
Que chacun chez soi reste confiné

Pourtant au coeur de ces événements
Se sont révélés de très beaux moments
Partage, entraide et solidarité
Espérons pour longtemps vont perdurer

« COURAGE » / Mado, élève de 3ème.

Je suis la mort sous un nouveau visage,
J’ai surgi dans vos vies sans le moindre présage,
Je tue et j’affaiblis sans discrimination,
Et j’ai mis à mes pieds de nombreuses nations.

Sortez, fous, inconscients sans vous défiez de moi
Laissez de côté, gants, masques et lois
Surtout ne ménagez pas vos ardeurs,
Et prosternez-vous devant ma grandeur…

Pourtant j’ai vu ce jour un faux air de bonheur,
Une envie, un combat, comme un élan de cœur,
J’avais tant à gagner mais serai-je vaincu ?
Le printemps est bien là, je ne l’avais pas vu.

« COURAGE » / Sixte, élève de 3ème.

Adieu Tokyo, jeux olympiques, festival, autres concerts
Un virus diabolique s’invite dans l’univers
Il rentre en nos maisons et sans ménagement
Abat les grands parents et les jeunes enfants

Adieu famille, amis, soyez forts et hardis
En ce confinement, survient tant de misère
La mort n’attend pas, elle choisit les affaiblis
Les obsèques sont vides et les morts solitaires

Chaque soir, abondants, claquent les remerciements
Ils volent, invisibles, vers le monde soignant
Eux qui travaillent zélés dans les hôpitaux
Ils sont nos défenseurs, ils sont nos grands héros

Cette saison maudite aux accents pandémiques
De leurs gestes bénins, fait d’eux des protecteurs
Et nous les confinés, nous sommes héroïques
Nous les sauvons du trépas en changeant nos mœurs

« COURAGE » / Arthur, élève de 3ème.

Covid 19, tu es loin et pourtant si près
Dans le monde entier, tu occupes nos pensées
Les jeunes, les vieux, l’économie s’écroulent
Certains, perdus, dans les foyers se défoulent

Écoles, loisirs et entreprises fermés…
Mais dans ce néant, les cœurs ont su résister !
Les voisins ont parlé, les mains ont résonné
Les générations ont depuis communiqué

J’ai conjugué à tous les temps « se confiner »
J’ai souri à la caissière du Monoprix
J’ai vraiment hâte de revoir tous mes amis
Dans ce nouveau monde qu’il nous faut inventer

« COURAGE » / Sixte, élève de 3ème.

Adieu Tokyo, jeux olympiques, festival, autres concerts
Un virus diabolique s’invite dans l’univers
Il rentre en nos maisons et sans ménagement
Abat les grands parents et les jeunes enfants

Adieu famille, amis, soyez forts et hardis
En ce confinement, survient tant de misère
La mort n’attend pas, elle choisit les affaiblis
Les obsèques sont vides et les morts solitaires

Chaque soir, abondants, claquent les remerciements
Ils volent, invisibles, vers le monde soignant
Eux qui travaillent zélés dans les hôpitaux
Ils sont nos défenseurs, ils sont nos grands héros

Cette saison maudite aux accents pandémiques
De leurs gestes bénins, fait d’eux des protecteurs
Et nous les confinés, nous sommes héroïques
Nous les sauvons du trépas en changeant nos mœurs

« COURAGE » / Jean, élève de 3ème.

Un jour, un petit virus, arrivé de Chine
A imposé sa cruelle loi en silence.
Une planète en surchauffe a courbé l’échine.
Dès lors, le coronavirus prit tout son sens.

Hôpitaux surchargés, médecins débordés,
Ecoles fermées, universités vidées,
Journée prédictible, avenir imprévisible,
Il faut vivre encore avec l’infime invisible.

Dans l’air purifié, lorsque sonne l’Angélus,
Hirondelles et gais rossignols chantent l’espoir.
Gestes qui protègent annoncent le terminus.
Au coronavirus, il faut dire au revoir.

« COURAGE » / Tancrède, élève de 3ème.

La France est triste, malheureuse et confinée.
Tous les autres pays sont aussi dévastés.
Ce virus inconnu a provoqué l’émoi.
Les médias ne font qu’en parler depuis des mois

Des morts ainsi qu’une crise il a engendrés,
Le Covid dix-neuf a détruit la société
Mais est-ce pour cela que nous allons cesser
De vivre, d’être heureux de rire et travailler ?

Ensemble gardons espoir, courage et vaillance
Ce long confinement a demandé patience
Poursuivons tous nos efforts et je vous promets
Que de beaux jours heureux nous aurons cet été

/ Communication Sainte-Geneviève /

Retrouvez toutes les Actualités.

Suivez-nous sur Instagram.